Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

  • : Taekwon-do Pierrelatte
  • : Site Internet du club de Taekwon-do traditionnel de Pierrelatte, en Drôme provençale.
  • Contact

BIENVENUE!

Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de l'Association Pierrelattine de Taekwon-do Traditionnel. Vous trouverez sur ce blog toutes les informations concernant le Taekwon-do à Pierrelatte.

 

Bonne navigation et surtout n'hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements:

 

taekwondo.pierrelatte@hotmail.fr

 

INFO IMPORTANTE

10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 14:39

Voici le clandrier prévisionnel de la saison 2010-2011. Tous les évènements n'étant pas encore arrêtés, il sera amené à évoluer au fil du temps. Consultez-le régulièrement!

 



Jeudi 2 septembre 2010: reprise des cours au gymnase du Claux



Samedi 11 septembre 2010: forum des associations de Pierrelatte au parc municipal


 

Dimanche 3 octobre 2010: entraînement commun avec le club de Taekwon-do Kwon Jae Hwa à Avignon


 

Samedi 23 et dimanche 24 octobre 2010: stage national à Pierrelatte (arbitrage et stage technique) animé par Maître Adrew Whiteley, VIIIème dan. 


 

Samedi 4 décembre 2010: compétition à Limoge


 

Samedi 23 et dimanche 24 avril 2011: stage national à Grenoble


 

Samedi 14 mai 2011: stage de fin de saison REPORTE AU SAMEDI 28 MAI


 

 




 

 

Pour tout renseignement: taekwondo.pierrelatte@hotmail.fr

 


Partager cet article
Repost0
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 22:18

Bonjour à tous.



Comme annoncé dans le calendrier, un stage et un passage de grade ont eu lieu samedi 15 mai 2010 à Pierrelatte.


Le stage, sous la direction de Bonsabunim Georg Reinartz et Sabunim Loïc Colombani, comme c’est désormais la coutume, fut un succès. Quatre clubs étaient représentés (Avignon, Marseille, Dijon et Pierrelatte) contre deux seulement l’an passé, ainsi que de nombreux ceintures noires. L’évènement s’installe donc dans les calendriers, et c’est un plaisir pour notre association de recevoir des pratiquants de divers horizons. Cette année fut d’autant plus exceptionnelle qu’elle illustrait véritablement l’universalité du Taekwon-do, puisque le cadet du stage était âgé de 11 ans et que le sénior était âgé de 78 ans. Félicitations à eux deux ! Quand certains se demandent s’il n’est pas trop tard pour commencer un art martial à 30 ans, ils démontrent que la question ne se pose pas pour le Taekwon-do.



Le matin : le Taekwon-do Kwon Jae Hwa avec Bonsabunim Georg Reinartz


Comme l’an dernier, la matinée fut animée par Bonsabunim Georg Reinartz. Après un échauffement physique et ludique, les étudiants ont eu l’occasion de pratiquer diverses techniques de coups de pieds, axées sur un très intéressant et très progressif travail de coordination et de souplesse. Puis les Hyongs (les Tuls de l’ITF avec une logique de mouvement antérieure à l’introduction de la vague dans les années 1980) ont été abordés de diverses façons afin de développer des aspects techniques variés. Les exercices de renforcement physique et de musculation seul ou avec partenaire n’ont pas été oubliés, et nombreux sont les étudiants qui aimeraient que leurs instructeurs, présents au stage, les oublient, justement (plusieurs jours après, les courbatures rappellent ces exercices aux bons souvenirs des stagiaires) !



L’après-midi : l’ITF avec Sabunim Loïc Colombani


L’après-midi fut consacrée au travail des matsogi, c’est-à-dire les combats en Taekwon-do. Malheureusement, les types de combat étant très variés dans cet art martial (du combat de compétition au combat arrangé en passant par les combats à contraintes, ou le combat d’autodéfense, etc.), tous n’ont peu être abordés. Dans un premier temps, M. Colombani restreignit donc la pratique au travail des combats arrangés, la base fondamentale de tout combat. En effet, l’accent a été mis sur l’importance du travail avec partenaire dans une optique de développement de la maîtrise de la distance, la coordination personnelle, la coordination avec le partenaire, le timing et l’inventivité. Ces éléments furent abordés à travers les combat trois pas (sambo matsogi), deux pas (ibo matsogi) et un pas (ilbo matsogi). Puis le travail s’est décalé vers les enchaînements techniques plus axés sur le combat de compétition, et le stage s’est conclu par un travail souple de combat libre élargissant les zones de frappe à la partie inférieure du corps (rappelons qu’en compétition, seule la partie supérieure avant est autorisée à la frappe).



Le passage de grade : les épreuves malgré la fatigue


Si pour certains cette dernière partie du stage marquait la fin de la journée martiale, pour d’autres elle n’était qu’une ultime étape avant la torture finale. Car après avoir souffert et transpiré toute la journée, il faut maintenant se concentrer et rassembler les forces restantes pour affronter les épreuves du passage de grade : techniques de base, coups de pieds, tuls, matsogi, casse, épreuves physiques, etc. Le jury, composé de bonsabunim Patrick Mezquida, instructeur à Marseille, et Sabunim Loïc Colombani, a donc passé en revue les candidats et leur a infligé les épreuves du programme national de passage de grade, de 9ème à 4ème gup. Tous ont su triompher des épreuves. Nous félicitons donc l’ensemble des candidats de Marseille, Dijon et Pierrelatte, qui ont tous obtenu le grade qu’ils présentaient. Bravo et bonne progression !


Il est près de 18h30 quand la journée s’achève pour nos invités. Mais pour les pierrelattins, il reste une ultime épreuve (et non des moindres, même si quelques victuailles aident toujours à faire passer la douleur) : l’assemblée générale. L’ordre du jour traité, et les questions diverses abordées, il est 20h00 quand enfin tout le monde regagne ses foyers.


Comme chaque fois, cette journée restera dans les mémoires et surtout dans les jambes, mais très vite on se dit : vivement la prochaine fois.


Merci donc à tous les participants à cette journée, étudiants, ceintures noires, instructeurs.


L’association tient également à remercier la municipalité, qui, une fois encore, a répondu « présente » pour l’organisation de cette journée, du service des sports aux employés municipaux. Merci à eux.

 

15 mai 2010: stage et passage de grade à Pierrelatte

 

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 12:43

Bonjour à tous.


Voici le reportage tourné par Rodeoprod, une association de vidéastes de Pierrelatte, sur la journée du 17 mai.


Merci à eux!



 


Site internet de Rodeoprod: ICI



Partager cet article
Repost0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 20:51

Bonjour à toutes et à tous.


Voici une vidéo dénichée sur Youtube illustrant les différentes grandes familles d'attaques autorisées en compétition ainsi  que le nombre de points qu'elles rapportent.

 

 

Partager cet article
Repost0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 20:42

Bonjour à toutes et à tous. 


Comme indiqué dans le calendrier, samedi 10 avril, l'association a participé aux côtés des clubs de Francombat, d'Aïki-do et de Boxe Française-Combat Russe à la deuxième journée pluridiscpiplinaire organisée par le club de Francombat de Pierrelatte.


Comme nous le pensions, la journée fut riche en enseignements. Difficile de faire table rase des automatismes qui ont mis des années à venir! Mais quelles avancées dans la pratique! De la complexité de l'Aïki-do à l'efficacité du Francombat et du Combat Russe en passant par l'intensité de la Boxe Française, tout fut bon à prendre. 


Nous remercions donc le club de Francombat de Pierrelatte pour son invitation, ainsi que l'ensemble de clubs participants pour les enseignements que nous avons reçus, et les adhérents de ces différents clubs pour leur participation.



PS: désolé, nous n'avons pas de photos pour cet article

Partager cet article
Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 16:41
Bonjour à tous.

C'est une fin d'année chargée qui s'annonce, avec pas moins de trois évènements d'importance pour le club:


-Samedi 10 avril: Stage pluridisciplinaire organisé par le club de Francombat au gymnase du Claux à Pierrelatte. Découverte et pratique de cinq arts martiaux: Francombat, Boxe Française-Savate, Aïkido, Combat Russe et Taekwon-do.
Horaires: 10h00-12h00, 14h00-17h00
Lieu: gymnase du Claux

-Mercredi 14 et mercredi 21 avril 2010: rencontre avec le club de Karaté. Un moment d'échange entre deux disicplines très voisines (Halle des sports de Pierrelatte, 18h30)
Horaires: 18h00
Lieu: Halle des sports


-Samedi 15 mai: stage et passage de grade à Pierrelatte. Stage animé par Bonsabunim Georg Reinartz et Sabunim Loïc Colombani.
Horaires: 10h00-12h00, 13h30-17h30
Lieu: Gymnase du Claux


Pour toute information:
taekwondo.pierrelatte@hotmail.fr
Partager cet article
Repost0
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 14:46

Cette rubrique a pour fonction de répondre aux questions que l'on pourrait se poser avant de s'inscrire à un cours de Taekwon-do. N'hésitez pas à nous contacter pour l'enrichir!

 

 

Que fait-on pendant une séance de Taekwon-do?

Le Taekwon-do est un art martial basé sur des techniques de défenses et d’attaques à mains nues. Les techniques de Taekwon-do sont donc principalement des techniques de percussions (pieds et poings), mais cet art martial se compose également de techniques de clefs (luxation des articulations), des balayages, des saisies et des projections. 

Une séance de Taekwon-do comporte donc des exercices physiques et techniques très variés.


Les exercices physiques : 
Ce sont des exercices d’échauffement et de renforcement musculaire, d’assouplissements et d’étirements et de travail d’amélioration de la condition physique générale (résistance, endurance, etc.). Les exercices se font seul ou avec un ou plusieurs partenaires, selon le type d’exercice et l’objectif visé. Ils sont toujours adaptés aux compétences et à la morphologie de chacun, et sont toujours progressifs. Ces exercices sont souvent associés à des exercices de renforcement des armes naturelles (main, poing, etc.), dont le but est de maximiser l’efficacité des techniques de frappes et de blocages, tout en évitant de se blesser lors d’une frappe. 

Les exercices techniques :
Ce sont les mouvements typiques du Taekwon-do : travail des frappes avec les jambes (talon, bol du pied, tranchant du pied, genoux, etc.), avec les bras (doigts, main ouverte, poing, coudes, etc.), travail de blocages et d’esquives, de projections et de saisies. L’apprentissage de ces exercices se fait par le travail ponctuel d’un mouvement (seul ou avec partenaire), mais aussi par le travail des formes, appelées « tuls » (l’équivalent des « katas » japonais). Les « tuls » sont des enchaînements de mouvements codifiés (certains comportent dix-neuf mouvements, d’autres plus de soixante-dix) à la difficulté croissante, dont le travail permet à la fois d’améliorer la maîtrise technique, le sens de l’espace, de l’équilibre, la condition physique et la capacité de compréhension et de concentration. 

Les exercices de combat :
Le travail avec partenaire est central en Taekwon-do. En dehors des exercices pédagogiques de travail purement technique, il existe de nombreuses formes de combat :
     -Combat arrangé : les partenaires savent ce que l’autre prépare comme attaque, et ils savent quelle défense ils doivent préparer. Il n’y a pas d’improvisation. C’est un travail technique dont le but est l’acquisition de techniques de base et du sens de la distance, de la maîtrise de l’espace.
     -Combat sportif : c’est le combat que l’on trouve en compétition. Seules les frappes au dessus de la ceinture (buste et visage) effectuées avec les extrémités des membres sont autorisées. Les combattants portent des protections aux pieds et aux mains et les règles imposent le semi-contact (le KO est interdit). Les techniques aériennes (coups de pieds et coups de poings sautés) sont valorisées par un nombre de points pouvant aller jusqu’à cinq. Le combattant ayant marqué le plus de points à l’issu du nombre de rounds prévu par l’organisateur de la compétition remporte la rencontre.
     -Combat d’autodéfense : c’est le but du travail d’un art martial dans son aspect « martial » : savoir faire face à une agression contre un ou plusieurs adversaires. Dans ce type de combat, l’ensemble des techniques du Taekwon-do est pratiqué. L’accent est mis sur la capacité d’utiliser les techniques apprises avec le maximum d’efficacité.
     -Combat technique : toujours avec un partenaire, il s’agit dans cette forme de combat de mettre l’accent sur une ou plusieurs techniques imposées, souvent aériennes, avec pour but de développer les capacités physiques (souplesse, coordination, équilibre, détente, etc.) de chacun. Ce type de combat vise le développement artistique et technique.

Les autres aspects d’une séance de Taekwon-do :
Tous ces exercices physiques et techniques sont complétés par des connaissances théoriques concernant l’anatomie humaine, mais aussi des processus de détente qui permettent de mieux récupérer, des exercices de respiration et de décontraction, des éléments nécessaires à une bonne hygiène de vie, etc.



Le Taekwon-do est-il un art martial violent ?

 

Même si la pratique d’un art martial peut comporter certains risques (il serait malhonnête d’affirmer le contraire), il faut tout de même préciser ce point.  

 

En effet, le Taekwon-do est ce que l’on appelle en Occident un « art martial », ce qui suppose deux aspects : l’Art, et le Martial.   

 

Nécessairement, lorsqu’il s’agit de l’aspect « martial » (de Mars, dieu de la guerre chez les Romains), nous sommes dans l’aspect autodéfense. Le travail martial est un travail qui vise à la maîtrise parfaite de son corps dans le but de se défendre ou de défendre ses proches. Cet aspect implique donc de fait certains risques lorsque l’on travaille avec un partenaire ou lorsque l’on prend l’entraînement trop à cœur. Mais ne s’attacher qu’à cet aspect du Taekwon-do serait une erreur grossière : nous ne sommes plus au Moyen-Âge, et les situations de guerre où l’on doit se battre à main nues à chaque coin de rue sont devenues rares, même si la nécessité de savoir se défendre peut toujours se faire sentir dans notre société moderne.  

 

Lorsqu’il s’agit de l’aspect « art », nous sommes dans une tout autre sphère. Il s’agit d’une recherche esthétique dans le travail du mouvement, au même titre que de nombreux arts, comme la danse, la peinture ou l’arrangement floral.

 

Naturellement, la complexité et la spécificité d’un art martial, par rapport à un art « tout court », ou à une technique d’autodéfense pure, est de combiner l’aspect martial ET l’aspect artistique, alors même que ces deux aspects semblent diamétralement opposés. Car il existe des méthodes d’autodéfense qui ne se préoccupent que d’efficacité (on citera le Krav-maga, par exemple, ou les techniques de combat rapproché enseignées aux unités d’élites de la police ou de la gendarmerie), de même qu’il existe des disciplines purement artistiques ou méditatives, dont le but est l’épanouissement de l’esprit. 


Qui peut pratiquer le Taekwon-do?

La réponse à cette question est des plus simples: tout le monde, sans distinction d'âge, de sexe, de religion, de couleur, etc. Concrètement, les cours sont ouverts dès 14 ans. Ils sont mixtes hommes/femmes et tous les âges sont mélangés. A l'avenir, nous espérons ouvrir une section enfants, qui prenne en charge les enfants avant 14 ans.


Comment se pratique le Taekwon-do?

Le Taekwon-do se pratique en uniforme blanc, le Do-bok. Le Do-bok est totalement blanc jusqu'à la ceinture noire Ier dan, puis de Ier dan à IVème dan la veste est ornée d'une bande de tissu noir, puis à partir de IVème dan, cette bande noire s'étend au jambes et au manches. Le Dobok est le seul investissement lié à la pratique du Taekwon-do.



Combien coûte l'adhésion?

L'adhésion à l'association est fixée pour cette saison à 90 euros et elle est valable la saison complète (du 1er septembre au 31 août). Elle comprend l'adhésion à l'ITF France, la licence FEKAMT, une assurance et la participation aux frais de l'association. 
 
Que rapporte l'adhésion à l'ITF France et l'affiliation à la FEKAMT?
 
L'ITF France est l'association de Taekwon-do traditionnel française qui regroupe les clubs. Elle est reconnue par l'International Taekwon-do Federation et est affiliée à la Fédération Européenne de Karaté et Arts Martiaux Traditionnels. L'adhésion à l'ITF France, qui est comprise dans les 90€ d'adhésion à l'association, comprend:
-la reconnaissance des grades au niveau national et international
-le droit de participer aux stages de perfectionnement orgasniés par l'ITF France
-le droit de participer aux compétitions organisées par l'ITF France

 

 

 

 
 
Partager cet article
Repost0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 15:29
Bonjour à tous et à toutes.

Le samedi 12 décembre, de 10h00 à 18h00 environ s'est donc déroulé à Pierrelatte un stage consacré à certaines formes de combat en Taekwon-do.

La matinée à été consacrée au travail de techniques d'enchaînements de coups de pieds aériens sur cible et avec partenaire dans une optique de développement des compétences physiques et esthétiques des pratiquants, l'objectif étant, en définitive, de découvrir ou redécouvrir des techniques souvent exclues des entraînements faute de temps ou du travail préparatoire à la compétition en raison de leur difficulté. Le fait est que ces techniques, qui font le sel de notre discipline, sont intéressantes à travailler, et ce à plus d'un titre. Tout d'abord, elles permettent de développer les capacités de coordination, de souplesse, de détente et de maîtrise du corps, capacités essentielles en Taekwon-do comme dans la vie quotidienne. D'autre part, elles permettent, du fait de leur difficulté souvent importante, de travailler avec une marge de progression qui autorise de nombreuses satisfactions personnelles. Le travail sur de telles techniques est payant et gratifiant. En quelques mots, c'est bon pour le moral! Et pour finir, si l'objectif est l'application en compétition, ce sont des techniques très lucratives en terme de points, puisqu'elles peuvent, selon les nouvelles règles de l'I.T.F., rapporter jusqu'à 5 points!

La matinée s'est achevée par des assauts libres durant lesquels les règles de compétition ont été abordées au fil des combats: frappes autorisées, zones interdites, motifs d'avertissements, motifs de réduction de points, organisation d'un combat de compétition, règles d'arbitrage et d'attribution des points, etc.

La pause de midi passée, l'après-midi fut consacrée au travail de certaines techniques de hôsin-sul, techniques fondamentales de tout art martial, puisqu'elles en consituent le fondement si ce n'est philosophique, au moins technique. Ainsi, l'accent a été mis sur les différents types de dégagements, les frappes et les luxations de contrôle, les techniques de défense contre un agresseur armé d'un couteau, les chutes, etc.

Après cette journée bien remplie, un temps a été consacré à des "massages" (il n'y a pas d'autre terme dans la langue française pour désigner cette partie du stage) visant à défaire les noeuds et faire passer les tensions accumulées dans le corps. Malgré la différence notable avec ce qui est habituellement entendu par "massage", les pratiquants se sont relevés tout neufs et satisfaits. Restait à ceux qui présentaient un grade à se remotiver!

Car la dernière étape de ce petit voyage, comme prévu par le programme, est un passage de grade. Ainsi, quatre candidats et candidates aux grades de 9ème à 7ème gup des clubs de Varces, Fontaine et Pierrelatte se sont présentés devant un jury composé de Sabunim Colombani et les Bonsabunims Philippe Michel (du club de Varces-Isère) et Thomas Bouchardy (du club de Fontaine-Isère). Le programme mis en place par l'I.T.F. France ayant été suivi à la lettre, et les candidats ayant surmonté les épreuves avec succès, tous ont été promus au grade présenté. Félicitations à eux. Le club de Pierrelatte est fier d'accueillir parmi ses 8ème gup Patrice Fauverge, qui avait dû faire un pause contrainte dans sa pratique suite à une blessure en fin de saison précédente. Félicitations à lui.

Et comme tous les voyages ont une fin, c'est sur un pot de l'amitié que celui-ci s'est achevé. Autour de quelques fruits, biscuits, boissons et papillottes de saison, les pratiquants des clubs de Varces, Fontaine, Dijon et Pierrelatte ont pu faire plus ample connaissance (sans risquer un nez tordu ou un tibia enflé).

Le club de Pierrelatte remercie chaleureusement l'ensemble des pratiquants ayant répondu "présents" à notre invitation, et plus particulièrement (les Grenoblois nous pardonnerons sûrement) les Dijonnais, qui ont fait sans doute plus de route que de Taekwon-do ce samedi. Leur rencontre fut un plaisir.

2009 - 12 - 12 décembre - stage et passage de grade Pierre

Les photos pirses par le club de Varces, ICI
Le compte-rendu du club de Varces, ICI


Partager cet article
Repost0
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 17:25
Bonjour à tous.

Aujourd’hui, un petit article pour vous rendre compte de notre nouvelle rencontre avec le club de Taekwon-do Kwon Jae-Hwa d’Avignon.

Pour cette deuxième rencontre, c’est Bonsabunim Reinartz qui nous recevait dans son Dojang. Le match retour, en somme, si ce n’est qu’en lieu et place d’un affrontement, c’est une nouvelle journée de partage et de découverte qui a eu lieu.

La matinée, animée par Sabunim Loïc Colombani, a été consacrée à des exercices de Hosin-Sul. Quant à l’après-midi, elle a été animée par Bonsabunim Georg Reinartz. Les Hyongs (les Tuls), les techniques de base, les coups de pieds, et de très intéressantes techniques de renforcement de la condition physique ont été abordés de mains (et de pieds !) de maître par l’instructeur d’Avignon.

La pause de midi a, elle aussi, été un plaisir, puisque nous avons partagé une bonne table dans un très sympathique restaurant du centre ville d’Avignon.

Une fois de plus, ce fut un plaisir de rencontrer des pratiquants qui certes ne pratiquent pas exactement un Taekwon-do identique d’un strict point de vue technique, mais qui sont sans doute bien plus proches de notre pratique par l’esprit que bien des clubs I.T.F.

Nous remercions les Taekwon-doin d’Avignon ainsi que leur instructeur pour cette invitation, ainsi que l’équipe du restaurant « La Tartine » pour son accueil et sa carte originale.

2009 - 11 - 29 novembre - Avignon 036

Toutes les photos du stage sont là.
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 15:53
Bonjour à tous.

L'Association Pierrelattine de Taekwon-do Traditionnel a le plaisir et l'honneur de vous inviter à la journée du samedi 12 décembre 2009.

Cette journée sera organisée comme suit:

De 10h00 à 12h00: stage de perfectionnement
De 12h00 à 13h30: repas sur place (prévoir pique nique)
De 13h30 à 15h30: stage de perfectionnement
De 15h30 à 16h30: examen de grade

Cette journée se déroulera au gymnase du Claux, Avenue Irène et Frédéric Joliot-Curie, 26700 Pierrelatte. Pour toute information, vous pouvez contacter le club par mail: taekwondo.pierrelatte@hotmail.fr
Partager cet article
Repost0