Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

  • : Taekwon-do Pierrelatte
  • : Site Internet du club de Taekwon-do traditionnel de Pierrelatte, en Drôme provençale.
  • Contact

BIENVENUE!

Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de l'Association Pierrelattine de Taekwon-do Traditionnel. Vous trouverez sur ce blog toutes les informations concernant le Taekwon-do à Pierrelatte.

 

Bonne navigation et surtout n'hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements:

 

taekwondo.pierrelatte@hotmail.fr

 

INFO IMPORTANTE

1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 14:46

Cette rubrique a pour fonction de répondre aux questions que l'on pourrait se poser avant de s'inscrire à un cours de Taekwon-do. N'hésitez pas à nous contacter pour l'enrichir!

 

 

Que fait-on pendant une séance de Taekwon-do?

Le Taekwon-do est un art martial basé sur des techniques de défenses et d’attaques à mains nues. Les techniques de Taekwon-do sont donc principalement des techniques de percussions (pieds et poings), mais cet art martial se compose également de techniques de clefs (luxation des articulations), des balayages, des saisies et des projections. 

Une séance de Taekwon-do comporte donc des exercices physiques et techniques très variés.


Les exercices physiques : 
Ce sont des exercices d’échauffement et de renforcement musculaire, d’assouplissements et d’étirements et de travail d’amélioration de la condition physique générale (résistance, endurance, etc.). Les exercices se font seul ou avec un ou plusieurs partenaires, selon le type d’exercice et l’objectif visé. Ils sont toujours adaptés aux compétences et à la morphologie de chacun, et sont toujours progressifs. Ces exercices sont souvent associés à des exercices de renforcement des armes naturelles (main, poing, etc.), dont le but est de maximiser l’efficacité des techniques de frappes et de blocages, tout en évitant de se blesser lors d’une frappe. 

Les exercices techniques :
Ce sont les mouvements typiques du Taekwon-do : travail des frappes avec les jambes (talon, bol du pied, tranchant du pied, genoux, etc.), avec les bras (doigts, main ouverte, poing, coudes, etc.), travail de blocages et d’esquives, de projections et de saisies. L’apprentissage de ces exercices se fait par le travail ponctuel d’un mouvement (seul ou avec partenaire), mais aussi par le travail des formes, appelées « tuls » (l’équivalent des « katas » japonais). Les « tuls » sont des enchaînements de mouvements codifiés (certains comportent dix-neuf mouvements, d’autres plus de soixante-dix) à la difficulté croissante, dont le travail permet à la fois d’améliorer la maîtrise technique, le sens de l’espace, de l’équilibre, la condition physique et la capacité de compréhension et de concentration. 

Les exercices de combat :
Le travail avec partenaire est central en Taekwon-do. En dehors des exercices pédagogiques de travail purement technique, il existe de nombreuses formes de combat :
     -Combat arrangé : les partenaires savent ce que l’autre prépare comme attaque, et ils savent quelle défense ils doivent préparer. Il n’y a pas d’improvisation. C’est un travail technique dont le but est l’acquisition de techniques de base et du sens de la distance, de la maîtrise de l’espace.
     -Combat sportif : c’est le combat que l’on trouve en compétition. Seules les frappes au dessus de la ceinture (buste et visage) effectuées avec les extrémités des membres sont autorisées. Les combattants portent des protections aux pieds et aux mains et les règles imposent le semi-contact (le KO est interdit). Les techniques aériennes (coups de pieds et coups de poings sautés) sont valorisées par un nombre de points pouvant aller jusqu’à cinq. Le combattant ayant marqué le plus de points à l’issu du nombre de rounds prévu par l’organisateur de la compétition remporte la rencontre.
     -Combat d’autodéfense : c’est le but du travail d’un art martial dans son aspect « martial » : savoir faire face à une agression contre un ou plusieurs adversaires. Dans ce type de combat, l’ensemble des techniques du Taekwon-do est pratiqué. L’accent est mis sur la capacité d’utiliser les techniques apprises avec le maximum d’efficacité.
     -Combat technique : toujours avec un partenaire, il s’agit dans cette forme de combat de mettre l’accent sur une ou plusieurs techniques imposées, souvent aériennes, avec pour but de développer les capacités physiques (souplesse, coordination, équilibre, détente, etc.) de chacun. Ce type de combat vise le développement artistique et technique.

Les autres aspects d’une séance de Taekwon-do :
Tous ces exercices physiques et techniques sont complétés par des connaissances théoriques concernant l’anatomie humaine, mais aussi des processus de détente qui permettent de mieux récupérer, des exercices de respiration et de décontraction, des éléments nécessaires à une bonne hygiène de vie, etc.



Le Taekwon-do est-il un art martial violent ?

 

Même si la pratique d’un art martial peut comporter certains risques (il serait malhonnête d’affirmer le contraire), il faut tout de même préciser ce point.  

 

En effet, le Taekwon-do est ce que l’on appelle en Occident un « art martial », ce qui suppose deux aspects : l’Art, et le Martial.   

 

Nécessairement, lorsqu’il s’agit de l’aspect « martial » (de Mars, dieu de la guerre chez les Romains), nous sommes dans l’aspect autodéfense. Le travail martial est un travail qui vise à la maîtrise parfaite de son corps dans le but de se défendre ou de défendre ses proches. Cet aspect implique donc de fait certains risques lorsque l’on travaille avec un partenaire ou lorsque l’on prend l’entraînement trop à cœur. Mais ne s’attacher qu’à cet aspect du Taekwon-do serait une erreur grossière : nous ne sommes plus au Moyen-Âge, et les situations de guerre où l’on doit se battre à main nues à chaque coin de rue sont devenues rares, même si la nécessité de savoir se défendre peut toujours se faire sentir dans notre société moderne.  

 

Lorsqu’il s’agit de l’aspect « art », nous sommes dans une tout autre sphère. Il s’agit d’une recherche esthétique dans le travail du mouvement, au même titre que de nombreux arts, comme la danse, la peinture ou l’arrangement floral.

 

Naturellement, la complexité et la spécificité d’un art martial, par rapport à un art « tout court », ou à une technique d’autodéfense pure, est de combiner l’aspect martial ET l’aspect artistique, alors même que ces deux aspects semblent diamétralement opposés. Car il existe des méthodes d’autodéfense qui ne se préoccupent que d’efficacité (on citera le Krav-maga, par exemple, ou les techniques de combat rapproché enseignées aux unités d’élites de la police ou de la gendarmerie), de même qu’il existe des disciplines purement artistiques ou méditatives, dont le but est l’épanouissement de l’esprit. 


Qui peut pratiquer le Taekwon-do?

La réponse à cette question est des plus simples: tout le monde, sans distinction d'âge, de sexe, de religion, de couleur, etc. Concrètement, les cours sont ouverts dès 14 ans. Ils sont mixtes hommes/femmes et tous les âges sont mélangés. A l'avenir, nous espérons ouvrir une section enfants, qui prenne en charge les enfants avant 14 ans.


Comment se pratique le Taekwon-do?

Le Taekwon-do se pratique en uniforme blanc, le Do-bok. Le Do-bok est totalement blanc jusqu'à la ceinture noire Ier dan, puis de Ier dan à IVème dan la veste est ornée d'une bande de tissu noir, puis à partir de IVème dan, cette bande noire s'étend au jambes et au manches. Le Dobok est le seul investissement lié à la pratique du Taekwon-do.



Combien coûte l'adhésion?

L'adhésion à l'association est fixée pour cette saison à 90 euros et elle est valable la saison complète (du 1er septembre au 31 août). Elle comprend l'adhésion à l'ITF France, la licence FEKAMT, une assurance et la participation aux frais de l'association. 
 
Que rapporte l'adhésion à l'ITF France et l'affiliation à la FEKAMT?
 
L'ITF France est l'association de Taekwon-do traditionnel française qui regroupe les clubs. Elle est reconnue par l'International Taekwon-do Federation et est affiliée à la Fédération Européenne de Karaté et Arts Martiaux Traditionnels. L'adhésion à l'ITF France, qui est comprise dans les 90€ d'adhésion à l'association, comprend:
-la reconnaissance des grades au niveau national et international
-le droit de participer aux stages de perfectionnement orgasniés par l'ITF France
-le droit de participer aux compétitions organisées par l'ITF France

 

 

 

 
 
Partager cet article
Repost0